Diffusion

Une politique systématique et ciblée de référencement

L’équipe d’OpenEdition mène un travail constant et régulier de référencement des contenus publiés sur les plateformes d’OpenEdition.

Ce travail passe en premier lieu par une structuration de l’information conforme à l’état de l’art et aux normes et standards internationaux. Les métadonnées produites par les revues et les carnets de recherche sont par exemple facilement récupérables par les logiciels de gestion bibliographique tels que Zotero. Il passe aussi par l’adoption de formats standardisés. Cela signifie que les contenus sont systématiquement référencés et propagés via des protocoles standardisés tels que OAI-PMH, OPDS, Z3950, SUSHI, les formats RSS, TEI, METS, DublinCore, MARC, COUNTER, KBART,etc.

OpenEdition œuvre également à l’identification de ses publications par les outils et index de référence qui structurent le paysage documentaire international. C’est ainsi que des DOIs (Digital object identifier) sont systématiquement déposés auprès de l’agence Crossref pour les articles des revues de Revues.org et bientôt pour les livres et chapitres d’OpenEdition Books. Des ISSN sont attribués à la version électronique de toutes les revues et à tous les carnets de recherche.

OpenEdition noue également des accords de partenariat avec les acteurs de l’industrie de l’information scientifique. Ces accords permettent aux publications présentes sur les plateformes d’OpenEdition d’être moissonnées et référencées dans les outils utilisés par les bibliothèques : Serials Solutions 360, EBSCO AtoZ, ExLibris SFX, LinkSolver/Links@Ovid, EBSCO Discovery Service, Proquest Summon, ExLibris Primo Central. Ce type de référencement permet aux bibliothèques de mieux valoriser nos contenus et aux usagers d’y avoir un accès plus simple et direct.

Notre politique de référencement permet également d’intégrer nos contenus dans des projets dont la vocation est de proposer un service à des communautés scientifiques particulières telles que : Mir@bel (réservoir de sommaires de revues, piloté par Sciences Po Lyon, Sciences Po Grenoble et la Bibliothèque Diderot de Lyon), JournalTocs (base de sommaires dédiée aux usagers du Royaume Uni), Elektronische Zeitschriftenbibliothek (EZB, accès aux collections de revues pour la communauté allemande) ou encore à la communauté scientifique tout entière, comme le Directory of Open Access Books (DOAB) ou le  Directory of Open Access Journals (DOAJ) que nous soutenons.

Un jeu particulier de métadonnées propre à Google Scholar a également été implémenté pour optimiser le référencement des contenus des plateformes dans le moteur de recherche académique. Nous travaillons également avec Elsevier pour un référencement optimal dans Scopus et avec Thomson Reuters pour une intégration régulière des titres d’OpenEdition dans l’ISI Web of Science.