Universités d’été, non-conférences, séminaires

Université d’été de l’édition électronique ouverte

OpenEdition a organisé, à deux reprises, l’Université d’été de l’édition électronique ouverte. Il s’agit d’un dispositif innovant de formation destiné à tous les professionnels concernés par la problématique de la circulation des savoirs à l’ère  numérique : éditeurs, bibliothécaires, documentalistes, chercheurs et enseignants-chercheurs, informaticiens, chargés de communication. Il leur permet, au cours d’une semaine en résidence, à la fois de réfléchir ensemble aux évolutions de leurs métiers, de connaître l’état de l’art de l’édition électronique et d’acquérir les compétences pratiques dans l’utilisation des technologies de ce domaine. L’Université d’été de l’édition électronique ouverte a accueilli 150 personnes à Marseille à chacune de ses éditions, en septembre 2009 et en septembre 2011.

ThatCamp

En 2010, OpenEdition a organisé à Paris le premier ThatCamp français. Un ThatCamp (The Humanities and Technology Camp) est une rencontre qui permet aux acteurs de la recherche en sciences humaines et sociales utilisant des technologies numériques de partager informations, idées, solutions et savoir-faire autour de leurs pratiques. Les ThatCamps sont organisés par les participants eux-mêmes. Le programme n’est pas établi à l’avance mais construit directement sur place. Un ThatCamp n’est pas constitué de conférences ex cathedra mais prend la forme d’une série d’ateliers où tous les participants sont invités à partager leurs connaissances.

C’est au cours de ThatCamp Paris 1 que le Manifeste des digital humanities a été rédigé collégialement. Il est aujourd’hui traduit dans un douzaine de langues. Un deuxième ThatCamp Paris, les 25 et 26 octobre 2012, a réuni une centaine d’acteurs francophones venant d’autres pays d’Europe. Il a permis d’aller plus avant dans la construction d’un réseau européen des humanités numériques, dans la continuité des rencontres précédentes à Florence, Lausanne, Luxembourg et Madrid.

Séminaire Digital Humanities

Depuis 2008, Marin Dacos et Pierre Mounier organisent un Séminaire Digital Humanities à l’EHESS (Paris). Le séminaire a pour objet l’émergence des digital humanities (DH), en Amérique du Nord et en Europe, à l’intersection des sciences humaines et sociales et de l’informatique. Cette expression d’« humanités numériques » désigne à la fois des pratiques de recherche qui mobilisent des moyens informatiques de manière structurelle, des modèles épistémologiques qui relèvent du concept d’e-sciences et des manières de diffuser les résultats de la recherche qui exploitent la communication en réseau.

À un autre niveau, le développement des digital humanities a des implications pour les politiques scientifiques en sciences humaines et sociales, car il fait porter l’attention sur la nécessité d’établir des infrastructures de recherche d’un nouveau type (« cyber-infrastructures », grilles de calcul et plateformes d’édition). Enfin, parce qu’elles fédèrent des disciplines dont l’inscription dans le champ scientifique est débattue, les digital humanities permettent d’aborder sous un angle différent les relations entre sciences et société.

Depuis 2012, ce séminaire est co-animé avec Aurélien Berra, Maître de conférences à Paris X.